Histoire de Bitcoin – Wikipedia – Actualités Bitcoin

Histoire de Bitcoin – Wikipedia

 – Actualités Bitcoin

Nombre de transactions en bitcoins par mois (échelle logarithmique)

Bitcoin est une crypto-monnaie, un actif numérique conçu pour fonctionner comme un moyen d'échange qui utilise la cryptographie pour contrôler sa création et sa gestion, plutôt que de compter sur les autorités centrales.(1) Le présumé pseudonyme Satoshi Nakamoto a intégré de nombreuses idées existantes de la communauté cypherpunk lors de la création de bitcoin. Au cours de son histoire, Bitcoin a connu une croissance rapide pour devenir une monnaie importante, en ligne et hors ligne. À partir du milieu des années 2010, certaines entreprises ont commencé à accepter les bitcoins en plus des monnaies traditionnelles.(2)

Préhistoire(modifier)

Avant la sortie de Bitcoin, il existait un certain nombre de technologies de paiement numérique, à commencer par les protocoles ecash basés sur l'émetteur de David Chaum et Stefan Brands.(3)(4)(5)Adam Back a développé hashcash, un système de validation du contrôle du spam. Les premières propositions de crypto-monnaies distribuées basées sur la rareté numérique étaient la b-money de Wei Dai(6) et le peu d'or de Nick Szabo.(7)(8)Hal Finney a développé une preuve de travail réutilisable (RPOW) en utilisant hashcash comme algorithme de preuve de travail.(9)

Dans la proposition bit gold qui proposait un mécanisme de contrôle de l'inflation basé sur le marché des objets de collection, Nick Szabo a également examiné d'autres aspects, notamment un protocole d'accord byzantin tolérant les fautes basé sur des adresses de quorum pour stocker et transférer les solutions de preuve de travail chaînées, qui était: vulnérable aux attaques de Sybil, cependant.(8)

Création(modifier)

Le 18 août 2008, le nom de domaine bitcoin.org a été enregistré.(dix) Le 31 octobre de la même année, un lien vers un article de Satoshi Nakamoto intitulé Bitcoin: un système de paiement électronique peer-to-peer(11) a été posté sur une liste de diffusion cryptographique.(12) Ce document détaille les méthodes d'utilisation d'un réseau d'égal à égal pour générer ce qui a été décrit comme « un système de transactions électroniques sans confiance ».(13)(14)(15) Le 3 janvier 2009, le réseau bitcoin a vu le jour avec Satoshi Nakamoto, qui exploite le bloc de genèse de bitcoin (bloc numéro 0), qui a eu une récompense de 50 bitcoins.(13)(16) Dans le coinbase de ce bloc se trouvait le texte:

The Times 03 / Jan / 2009 La chancelière est sur le point de bénéficier du deuxième renflouement des banques.(17)

Le texte fait référence à un titre dans Les temps publié le 3 janvier 2009.(18) Cette note a été interprétée à la fois comme un horodatage de la date de la genèse et comme un commentaire dérisoire sur l'instabilité causée par la banque à réserve fractionnaire.(19):18

Le premier client bitcoin open source a été publié le 9 janvier 2009, hébergé chez SourceForge.(20)(21)

Le programmeur Hal Finney a été l’un des premiers partisans, adoptants, contributeur de bitcoin et destinataire de la première transaction bitcoin. Finney a téléchargé le logiciel bitcoin le jour de sa sortie et a reçu 10 bitcoins de Nakamoto lors de la première transaction bitcoin au monde le 12 janvier 2009.(22)(23) Wei Dai, créateur du prédécesseur de Bitcoin b-moneyet Nick Szabo, créateur du prédécesseur de Bitcoin peu d'or.(13)

À l’origine, on estime que Nakamoto a extrait 1 million de bitcoins.(24) Avant de disparaître de toute implication dans Bitcoin, Nakamoto céda en quelque sorte les rênes au développeur Gavin Andresen, qui devint ensuite le développeur principal de Bitcoin à la Bitcoin Foundation, la communauté de bitcoins «anarchique» la plus proche du visage public officiel.(25)

La valeur des premières transactions en bitcoins a été négociée par des personnes sur le forum des bitcoins. Une transaction notable de 10 000 BTC a été utilisée pour acheter indirectement deux pizzas livrées par Papa John's.(13)

Le 6 août 2010, une vulnérabilité majeure du protocole Bitcoin a été détectée. Les transactions n'ont pas été correctement vérifiées avant d'être incluses dans le journal des transactions ou blockchain, ce qui permet aux utilisateurs de contourner les restrictions économiques de Bitcoin et de créer un nombre indéfini de bitcoins.(26)(27) Le 15 août, la vulnérabilité a été exploitée. Plus de 184 milliards de bitcoins ont été générés au cours d’une transaction et envoyés à deux adresses du réseau. En quelques heures, la transaction a été repérée et effacée du journal des transactions après la correction du bogue et le réseau a été transféré à une version mise à jour du protocole Bitcoin.(28) C’était la seule faille de sécurité majeure trouvée et exploitée dans l’histoire de Bitcoin.(26)(27)

Satoshi Nakamoto(modifier)

« Satoshi Nakamoto » est supposé être un pseudonyme de la personne ou des personnes qui ont conçu le protocole Bitcoin original en 2008 et lancé le réseau en 2009. Nakamoto était responsable de la création de la majorité du logiciel Bitcoin officiel et était actif dans les modifications et l'affichage. informations techniques sur le forum bitcoin.(13) Il y a eu beaucoup de spéculations sur l'identité de Satoshi Nakamoto avec des suspects, dont Dai, Szabo et Finney – et les dénégations qui les accompagnaient.(29)(30) La possibilité que Satoshi Nakamoto soit un collectif informatique du secteur financier européen a également été évoquée.(31)

Des enquêtes sur la véritable identité de Satoshi Nakamoto ont été tentées par Le new yorker et Entreprise rapide. Le new yorkais L'enquête a soulevé au moins deux candidats possibles: Michael Clear et Vili Lehdonvirta. Fast Company 'L’enquête a mis en évidence des preuves indirectes liant une demande de brevet de chiffrement déposée par Neal King, Vladimir Oksman et Charles Bry le 15 août 2008, et le nom de domaine bitcoin.org, enregistré 72 heures plus tard. La demande de brevet (n ° 20100042841) contenait des technologies de mise en réseau et de cryptage similaires à celles de Bitcoin, et l'analyse textuelle a révélé que la phrase « … informatiquement impossible à inverser » figurait à la fois dans la demande de brevet et dans le livre blanc de Bitcoin.(11) Les trois inventeurs ont explicitement nié être Satoshi Nakamoto.(32)(33)

En mai 2013, Ted Nelson a supposé que le mathématicien japonais Shinichi Mochizuki était Satoshi Nakamoto.(34) Plus tard en 2013, les chercheurs israéliens Dorit Ron et Adi Shamir ont indiqué que Ross William Ulbricht, lié à la route de la Soie, serait la personne possible derrière la couverture. Les deux chercheurs ont fondé leurs soupçons sur une analyse du réseau de transactions bitcoins.(35) Ces allégations ont été contestées(36) et Ron et Shamir se sont ensuite rétractés.(37)

L'implication de Nakamoto dans Bitcoin ne semble pas s'étendre après la mi-2010.(13) En avril 2011, Nakamoto a communiqué avec un contributeur de bitcoin, affirmant qu'il était « passé à autre chose ».(17)

Stefan Thomas, un codeur suisse et membre actif de la communauté, a tracé l'horodatage de chacun des 500 messages du forum de Nakamoto et plus de bitcoins; le graphique qui en résulte fait apparaître une forte baisse: pratiquement aucun poste n’est signalé entre 5 heures et 11 heures, heure de Greenwich. Étant donné que cette tendance se maintenait même les samedis et les dimanches, il était suggéré que Nakamoto était endormi à cette heure-là et qu'il était situé entre 5 h et 11 h GMT de minuit à 6 h, heure normale de l'Est (heure normale de l'Est de l'Amérique du Nord). D'autres indices suggèrent que Nakamoto était britannique: un titre de journal qu'il avait codé dans le bloc de genèse est tiré du journal publié au Royaume-Uni Les temps, et ses messages sur le forum et ses commentaires dans le code source bitcoin utilisaient des orthographes anglais britanniques, tels que « optimiser » et « color ».(13)

Une recherche sur Internet effectuée par un blogueur anonyme de textes similaires au livre blanc sur Bitcoin suggère que les articles « bit gold » de Nick Szabo ont un auteur similaire.(29) Nick a nié être Satoshi et a exprimé son opinion officielle sur Satoshi et Bitcoin dans un article de mai 2011.(38)

Dans un article de mars 2014 Newsweek, La journaliste Leah McGrath Goodman, Dorian S. Nakamoto de Temple City, en Californie, a déclaré que Satoshi Nakamoto était le nom de naissance de l'homme. Ses méthodes et sa conclusion ont attiré de nombreuses critiques.(39)(40)

En juin 2016, la London Review of Books a publié un article d'Andrew O'Hagan sur Nakamoto.(41) La véritable identité de Satoshi Nakamoto reste encore controversée.

2011(modifier)

Basé sur le code source libre de bitcoin, d'autres crypto-devises ont commencé à émerger.(42)

Electronic Frontier Foundation, un groupe à but non lucratif, a commencé à accepter les bitcoins en janvier 2011,(43) a ensuite cessé de les accepter en juin 2011, invoquant des préoccupations quant à l'absence de précédent juridique concernant les nouveaux systèmes monétaires.(44) La décision de l'EFF a été annulée le 17 mai 2013 quand ils ont repris l'acceptation de bitcoin.(45)

En juin 2011, WikiLeaks(46) et d'autres organisations ont commencé à accepter les bitcoins comme dons.

2012(modifier)

En janvier 2012, bitcoin a été présenté comme le sujet principal d'un procès fictif sur le drame juridique CBS. La bonne femme dans l'épisode de la troisième saison « Bitcoin pour les nuls ». L'hôte de CNBC Argent fou, Jim Cramer, a joué lui-même dans une salle d'audience où il a témoigné qu'il ne considérait pas le bitcoin comme une véritable monnaie, en déclarant « Il n'y a pas de banque centrale pour la réguler; elle est numérique et fonctionne complètement en peer-to-peer ».(47)

En septembre 2012, la Fondation Bitcoin a été lancée pour « accélérer la croissance mondiale du bitcoin par la normalisation, la protection et la promotion du protocole open source ». Les fondateurs étaient Gavin Andresen, Jon Matonis, Patrick Murck, Charlie Shrem et Peter Vessenes.(48)

En octobre 2012, BitPay a signalé que plus de 1 000 marchands acceptaient Bitcoin dans le cadre de son service de traitement des paiements.(49) En novembre 2012, WordPress avait commencé à accepter les bitcoins.(50)

2013(modifier)

En février 2013, Coinbase, le processeur de paiement basé sur les bitcoins, a déclaré avoir vendu pour un million de dollars de bitcoins en un mois à plus de 22 $ par bitcoin.(51) L'Internet Archive a annoncé qu'elle était prête à accepter les dons en tant que bitcoins et qu'elle avait l'intention de donner aux employés la possibilité de recevoir une partie de leur salaire en bitcoins.(52)

En mars, le journal des transactions bitcoin appelé le blockchain temporairement séparés en deux chaînes indépendantes avec des règles différentes sur la façon dont les transactions ont été acceptées. Pendant six heures, deux réseaux bitcoins ont fonctionné en même temps, chacun avec sa propre version de l'historique des transactions. Les principaux développeurs ont appelé à un arrêt temporaire des transactions, entraînant une vente massive.(53) Le fonctionnement normal a été restauré lorsque la majorité du réseau a été rétrogradé à la version 0.7 du logiciel Bitcoin.(53) Le mont L'échange de Gox a brièvement stoppé les dépôts de bitcoin et le taux de change a brièvement baissé de 23%, pour s'établir à 37 $, au fur et à mesure que l'événement se produisait(54)(55) avant de récupérer au niveau précédent d'environ 48 $ dans les heures suivantes.(56) Aux États-Unis, le réseau Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) a établi des directives réglementaires pour les « monnaies virtuelles décentralisées » telles que les bitcoins, classant ainsi les mineurs américains de bitcoins générant des bitcoins générés comme des entreprises de services monétaires, qui peuvent être soumises à un enregistrement et autres obligations légales.(57)(59)

En avril, les processeurs de paiement BitInstant et Mt. Gox a connu des retards de traitement dus à une capacité insuffisante(60) Le taux de change du bitcoin est ainsi passé de 266 dollars à 76 dollars avant de revenir à 160 dollars dans les six heures.(61) Bitcoin a acquis une plus grande reconnaissance lorsque des services tels que OkCupid et Foodler ont commencé à l'accepter contre paiement.(62)

Le 15 mai 2013, les autorités américaines ont saisi des comptes associés au mont. Gox après avoir découvert qu’il n’avait pas été enregistré comme émetteur de fonds auprès de FinCEN aux États-Unis.(63)(64)

Le 17 mai 2013, il a été signalé que BitInstant avait traité environ 30% des entrées et des sorties de bitcoins et qu'en avril seulement, il avait facilité 30 000 transactions.(65)

Le 23 juin 2013, il a été signalé que la Drug Enforcement Administration des États-Unis avait inscrit 11,02 bitcoins parmi les avoirs saisis dans un avis de saisie du ministère de la Justice des États-Unis, conformément à l'article 21 des États-Unis d'Amérique. § 881.(66) C'était la première fois qu'un organisme gouvernemental affirmait avoir saisi Bitcoin.(67)(68)

En juillet 2013, un projet liant bitcoin à M-Pesa, un système de paiement mobile populaire, a débuté au Kenya dans le cadre d'une expérience visant à stimuler les paiements innovants en Afrique.(69) Au cours du même mois, le Département de l'administration et de la politique des changes de la Thaïlande a déclaré que le bitcoin ne disposait d'aucun cadre juridique et serait donc illégal, ce qui interdirait effectivement le commerce sur les bourses de bitcoin dans le pays.(70)(71) Selon Vitalik Buterin, écrivain pour Bitcoin Magazine, « le sort de Bitcoin en Thaïlande pourrait donner plus de crédibilité à la monnaie électronique dans certains milieux », mais il craignait que cela ne soit de bon augure pour Bitcoin en Chine.(72)

Le 6 août 2013, le juge fédéral Amos Mazzant du district est du Texas du Cinquième Circuit a statué que les bitcoins étaient « une monnaie ou une forme de monnaie » (en particulier les valeurs mobilières au sens de la loi fédérale sur les valeurs mobilières), et étaient donc soumis à la la juridiction du tribunal,(73)(74) et le ministère allemand des Finances a substitué les bitcoins à l'expression « unité de compte » – un instrument financier – mais pas en tant que monnaie électronique ou monnaie fonctionnelle, une classification ayant néanmoins des implications juridiques et fiscales.(75)

En octobre 2013, le FBI a saisi environ 26 000 BTC sur le site Web Silk Road lors de l'arrestation du propriétaire présumé Ross William Ulbricht.(76)(77)(78) Robocoin et Bitcoiniacs ont lancé le 29 octobre 2013 à Vancouver, en Colombie-Britannique, le premier distributeur de billets au monde en bitcoins, permettant aux clients de vendre ou d'acheter de la monnaie bitcoin dans un café situé dans le centre-ville.(79)(80)(81) Le géant chinois de l'Internet, Baidu, avait autorisé les clients des services de sécurité de sites Web à payer en bitcoins.(82)

En novembre 2013, l'Université de Nicosie a annoncé qu'elle accepterait le bitcoin comme paiement des frais de scolarité, le directeur financier de l'université l'appelant « l'or de demain ».(83) En novembre 2013, l’échange de bitcoins basé en Chine, BTC China, a dépassé le Mt. basé au Japon. Gox et Bitstamp, basé en Europe, vont devenir la plus grande bourse de trading de bitcoins en volume.(84)

En décembre 2013, Overstock.com(85) a annoncé son intention d'accepter Bitcoin au second semestre de 2014.
Le 5 décembre 2013, la Banque populaire de Chine a interdit aux institutions financières chinoises d'utiliser des bitcoins.(86) Après l’annonce, la valeur des bitcoins a chuté,(87) et Baidu n'acceptait plus les bitcoins pour certains services.(88) L'achat de biens du monde réel avec n'importe quelle monnaie virtuelle est illégal en Chine depuis au moins 2009.(89)

2014(modifier)

En janvier 2014, Zynga(90) a annoncé qu’il testait Bitcoin pour l’achat d’actifs dans le jeu de sept de ses jeux. Le même mois, le D Las Vegas Casino Hotel et les établissements Golden Gate Hotel & Casino au centre-ville de Las Vegas ont annoncé qu'ils commenceraient également à accepter les bitcoins, selon un article de États-Unis aujourd'hui. L'article indiquait également que la monnaie serait acceptée dans cinq endroits, y compris à la réception et dans certains restaurants.(91) Le débit du réseau a dépassé 10 petahash / sec.(92)TigerDirect(93) et Overstock.com(94) commencé à accepter bitcoin.

Au début de février 2014, l’un des plus importants échanges de bitcoins, le Mont. Gox,(95) retraits suspendus en raison de problèmes techniques.(96) À la fin du mois, le mont. Gox avait déposé une demande de protection de la faillite au Japon alors que 744 000 bitcoins avaient été volés.(97) Quelques mois avant le dépôt, la popularité du mont. Gox avait décliné face aux difficultés rencontrées par les utilisateurs pour retirer des fonds.(98)

En juin 2014, le réseau dépassait 100 petahash / sec.(citation requise) Le 18 juin 2014, il a été annoncé que le fournisseur de services de paiement Bitcoin, BitPay, deviendrait le nouveau sponsor de St. Petersburg Bowl dans le cadre d'un contrat de deux ans, renommé Bitcoin St. Petersburg Bowl. Bitcoin devait être accepté pour la vente de billets et de concessions au jeu dans le cadre du parrainage, et le parrainage lui-même était également payé en utilisant bitcoin.(99)

En juillet 2014, Newegg et Dell(100) commencé à accepter bitcoin.

En septembre 2014, TeraExchange, LLC, a reçu l'approbation de la CFTC (CFTC) de la US U-USCommodity Futures Trading Commission pour commencer à inscrire un produit d'échange hors cote basé sur le prix d'un bitcoin. L’approbation du produit swap CFTC marque la première fois qu’un organisme de réglementation américain approuve un produit financier bitcoin.(101)

En décembre 2014, Microsoft a commencé à accepter les bitcoins pour acheter des jeux Xbox et des logiciels Windows.(102)

En 2014, plusieurs chansons joyeuses célébrant le bitcoin, telles que la Ode à Satoshi(103) Ont été libérés.(104)

Un film documentaire, La montée et la montée de Bitcoin, a été publié en 2014, avec des entretiens avec des utilisateurs de bitcoins, tels qu'un programmeur informatique et un trafiquant de drogue.(105)

2015(modifier)

En janvier 2015, Coinbase a levé 75 millions USD dans le cadre d'un tour de table série C, battant ainsi le record précédent d'une société de bitcoins. Moins d’un an après l’effondrement du mont. BitStamp, un échange basé au Royaume-Uni, a annoncé que son échange serait mis hors ligne alors qu’il enquêtait sur un piratage informatique qui aurait entraîné le vol d’environ 19 000 bitcoins (environ 5 millions de dollars américains à cette époque) de leur portefeuille.(106) La bourse est restée hors ligne pendant plusieurs jours alors que des clients avaient perdu leurs fonds. Bitstamp a repris ses activités le 9 janvier après avoir renforcé les mesures de sécurité et assuré aux clients que leurs comptes ne seraient pas impactés.(107)

En février 2015, le nombre de marchands acceptant Bitcoin dépassait 100 000.(108)

En octobre 2015, une proposition a été soumise au consortium Unicode pour ajouter un point de code pour le symbole bitcoin.(109)

2016(modifier)

En janvier 2016, le débit du réseau dépassait 1 exahash / sec.(citation requise)

En mars 2016, le Cabinet du Japon a reconnu que les monnaies virtuelles, telles que le bitcoin, avaient une fonction similaire à celle de l'argent réel.(110)Bidorbuy, le plus grand marché en ligne d'Afrique du Sud, a lancé le paiement en bitcoins pour les acheteurs et les vendeurs.(111)

En avril 2016, Steam a commencé à accepter les bitcoins comme moyen de paiement pour les jeux vidéo et autres supports en ligne.(112)

En juillet 2016, des chercheurs ont publié un article montrant qu'en novembre 2013, le commerce du bitcoin n'était plus motivé par des activités « pécheresses » mais par des entreprises légitimes.(113)

En août 2016, Bitfinex, un important centre d'échange de bitcoins, a été piraté et près de 120 000 BTC (environ 60 millions de dollars) ont été volés.(114)

En septembre 2016, le nombre de distributeurs de billets bitcoin a doublé au cours des 18 derniers mois et atteint 771 distributeurs dans le monde.(115)

En novembre 2016, l'exploitant des chemins de fer suisses SBB (CFF) a mis à niveau tous ses automates de billetterie afin de pouvoir lui acheter des bitcoins à l'aide du scanner situé sur son automate afin de numériser l'adresse bitcoin d'une application téléphonique.(116)

Bitcoin génère plus d'intérêt académique année après année; le nombre d'articles Google Scholar publiés mentionnant bitcoin est passé de 83 en 2009 à 424 en 2012 et à 3580 en 2016. De plus, le journal universitaire Ledger a publié son premier numéro. Il est édité par Peter Rizun.

2017(modifier)

Le nombre d'entreprises acceptant Bitcoin a continué d'augmenter. En janvier 2017, NHK a annoncé que le nombre de magasins en ligne acceptant les bitcoins au Japon avait été multiplié par 4,6 au cours de l'année écoulée.(117) Stephen Pair, PDG de BitPay, a déclaré que le taux de transaction de la société avait augmenté 3 × de janvier 2016 à février 2017, en expliquant que l'utilisation du bitcoin augmentait dans les paiements en chaîne logistique B2B.(118)

Le bitcoin gagne en légitimité auprès des législateurs et des sociétés financières traditionnelles. Par exemple, le Japon a adopté une loi autorisant le bitcoin à payer légalement,(119) et la Russie a annoncé qu'elle légaliserait l'utilisation de crypto-monnaies telles que Bitcoin.(120)

Le volume des transactions en bourse continue d’augmenter. Pour la période de six mois se terminant en mars 2017, la bourse mexicaine Bitso a vu son volume de transactions augmenter de 1500%.(121)
Entre janvier et mai 2017, Poloniex a enregistré une augmentation de plus de 600% des traders actifs en ligne et a régulièrement traité 640% de transactions en plus.(122)

En juin 2017, le symbole bitcoin a été codé dans la version Unicode 10.0 à la position U + 20BF ​​() dans le bloc Symboles monétaires.(123)

Jusqu'en juillet 2017, les utilisateurs de bitcoin maintenaient un ensemble de règles communes pour la crypto-monnaie.(124) Le 1er août 2017, le bitcoin s'est scindé en deux monnaies numériques dérivées, la chaîne de bitcoins (BTC) avec une limite de taille de bloc de 1 Mo et la chaîne de bitcoin cash (BCH) avec une limite de taille de bloc de 8 Mo. La scission a été appelée la Bitcoin Cash fourche dure.(125)

Le 6 décembre 2017, le marché des logiciels Steam a annoncé qu'il n'accepterait plus le bitcoin comme moyen de paiement pour ses produits, en raison de la lenteur des transactions, de la volatilité des prix et des frais de transaction élevés.(126)

2018(modifier)

Le 22 janvier 2018, la Corée du Sud a adopté un règlement imposant à tous les commerçants de bitcoins de révéler leur identité, interdisant ainsi le commerce anonyme de bitcoins.(127)

Le 24 janvier 2018, la société de paiement en ligne Stripe a annoncé qu'elle supprimerait progressivement son soutien aux paiements en bitcoins d'ici à fin avril 2018, en invoquant la baisse de la demande, des frais en hausse et des temps de transaction plus longs.(128)

Prix ​​et historique de valeur(modifier)

La crise de la dette souveraine en Europe – en particulier la crise financière chypriote de 2012-2013 – a été l'un des facteurs pouvant avoir contribué à cette hausse. Les déclarations de FinCEN ont amélioré le statut juridique de la monnaie et suscité l'intérêt croissant des médias et d'Internet.(129)(130)(131)(132)

Jusqu'en 2013, la quasi-totalité du marché des bitcoins était en dollars américains (US $).(133)(134)(135)

Alors que la valeur marchande du stock total de bitcoins avoisinait le milliard de dollars, certains commentateurs ont qualifié les prix du bitcoin de bulle.(136)(137)(138) Début avril 2013, le prix du bitcoin est passé de 266 dollars à environ 50 dollars, puis à environ 100 dollars. Sur une période de deux semaines à partir de la fin juin 2013, le prix a régulièrement chuté pour atteindre 70 $. Le prix a commencé à se redresser et a atteint un nouveau sommet le 1er octobre à 140 dollars. Le 2 octobre, la route de la soie a été saisie par le FBI. Cette saisie a provoqué un crash flash à 110 $. Le prix a rapidement rebondi pour revenir à 200 $ plusieurs semaines plus tard.(139) La dernière course est passée de 200 dollars le 3 novembre à 900 dollars le 18 novembre.(140) Bitcoin a dépassé 1 000 USD le 28 novembre 2013 au Mont. Gox.

Historique de la valeur en bitcoins (comparaison à US $)
Rendez-vous amoureux USD: 1 BTC Remarques
Jan 2009 – Mars 2010 fondamentalement rien Pas d'échanges ou de marché, les utilisateurs étaient principalement des fans de cryptographie qui envoyaient des bitcoins à des fins de loisir représentant une valeur faible ou nulle. En mars 2010, l'utilisateur « SmokeTooMuch » a mis aux enchères 10 000 BTC pour 50 USD (cumulativement), mais aucun acheteur n'a été trouvé.(141)
Mars 2010 0,003 $ Le 17 mars 2010, BitcoinMarket.com, aujourd'hui disparu, a commencé à fonctionner en tant que premier échange de bitcoins.
Mai 2010 moins de 0,01 $ Le 22 mai 2010,(142) Laszlo Hanyecz a réalisé la première transaction dans le monde réel en achetant deux pizzas à Jacksonville, en Floride, pour 10 000 BTC; un montant qui avoisinerait les 750 000 $ s'il se tenait en mars 2013.(143)
Juillet 2010 0,008 $ à 0,08 $Augmenter Le prix a grimpé de 900% en cinq jours.
Octobre 2010 0,125 USDAugmenter Le prix dépasse un peu.
Février 2011 – avril 2011 1,00 USDAugmenter Bitcoin prend la parité avec le dollar américain.(144)
8 juin 2011 31,00 $Augmenter En haut de la première « bulle », suivie d'une baisse de prix.
Décembre 2011 2,00 $Decrease Minimum atteint en décembre après la bulle de juin.
Décembre 2012 13,00 $ Lente augmentation d'une année.
11 avril 2013 $ 266Augmenter Sommet d'une hausse des prix qui a connu une croissance quotidienne de 5 à 10%.
Mai 2013 130 $Decrease Prix ​​majoritairement stable avec une lente augmentation.
Juin 2013 100 $Decrease Le prix a lentement chuté à 70 $ en juin avant de monter à 110 $ en juillet.
Nov 2013 350 $ à 1 242 $Augmenter Le prix est passé de 150 USD en octobre à 200 USD en novembre pour atteindre 1 242 USD le 29 novembre 2013.(145)
Déc 2013 600 $ à 1 000 $Decrease Le prix s'est écrasé à 600 $, a rebondi à 1 000 $, s'est effondré à nouveau dans la fourchette de 500 $. Stabilisé entre 650 et 800 $.
Jan 2014 750 $ à 1 000 $Augmenter Le prix a grimpé brièvement à 1000 $, puis s'est établi entre 800 et 900 $ pour le reste du mois.
Février 2014 550 $ à 750 $Augmenter Price s'est écrasé à la suite de la fermeture du mont. Gox avant de récupérer entre 600 $ et 700 $.
Mars 2014 450 $ – 700 $Augmenter Le prix a continué de baisser en raison d'un faux rapport sur l'interdiction du bitcoin en Chine et de l'incertitude quant à la volonté du gouvernement chinois d'interdire aux banques de travailler avec des bourses de change numériques.
Avril 2014 340 $ à 530 $Decrease Le prix le plus bas depuis la crise financière chypriote de 2012-2013 avait été atteint à 3 h 25 le 11 avril.(146)
Mai 2014 440 $ à 630 $Augmenter La tendance à la baisse ralentit d'abord puis s'inverse, augmentant de plus de 30% dans les derniers jours de mai.
Mars 2015 200 $ à 300 $Decrease Le prix est tombé jusqu'au début de 2015.
Début novembre 2015 395 $ à 504 $Augmenter Forte hausse de la valeur de 225 à 250 dollars début octobre au record de 504 dollars atteint en 2015.
Mai à juin 2016 450 $ – 750 $Increase Large spike in value starting from $450 and reaching a maximum of $750.
July–September 2016 $600–$630Decrease Price stabilized in the low $600 range.
October–November 2016 $600–$780Increase As the Chinese Renminbi depreciated against the US dollar, bitcoin rose to the upper $700s.
January 2017 $800–$1,150Increase
5-12 January 2017 $750–$920Decrease Price fell 30% in a week, reaching a multi-month low of $750.
2-3 March 2017 $1,290+ Increase Price broke above the November 2013 high of $1,242(147) and then traded above $1,290.(148)
20 May 2017 2 000 $ Increase Price reached a new high, reaching $1,402.03 on 1 May 2017, and over $1,800 on 11 May 2017.(149) On 20 May 2017, the price passed $2,000 for the first time.
May–June 2017 $2,000–$3,200+Increase Price reached an all-time high of $3,000 on 12 June and is oscillating around $2,500 since then. As of 6 August 2017, the price is $3,270.
14 August 2017 $4,400 Increase Price passed $3,000 for the first time on 5 August 2017, then $4,000 on 12 August 2017 and $4,400 two days later.
1 September 2017 $5,013.91Increase Price broke $5,000 for the first time.(150)
12 September 2017 $2,900Decrease Price dipped in response to China's bitcoin ICO and exchange crackdown.
13 October 2017 $5,600Increase Price shot back up in the aftermath of China's crackdown.
21 October 2017 $6,180 Increase Price hit another all-time high as the impending forks drew closer.
17-20 November 2017 $7,600-8,100 Increase Briefly topped at $8004.59. This surge in bitcoin may be related to the 2017 Zimbabwean coup d'état. In one bitcoin exchange, 1 BTC topped at nearly $13,500, just shy of 2 times the value of the International market.(151)(152)
15 December 2017 $17,900 Increase Price reached $17,900.(153)
17 December 2017 $19,783.06 Increase Price rose 5% in 24 hours, with its value being up 1,824% since 1 January 2017, to reach a new all-time high.(154)
22 December 2017 $13,800 Decrease Price lost one third of its value in 24 hours, dropping below $14,000.(155)
5 February 2018 6 200 $ Decrease Price dropped by 50% in 16 days, falling below $7,000.(156)
31 October 2018 $6,300 Steady On the 10th anniversary of bitcoin, the price held steady above $6,000 during a period of historically low volatility.(157)(158)

A fork referring to a blockchain is defined variously as a blockchain split into two paths forward, or as a change of protocol rules. Accidental forks on the bitcoin network regularly occur as part of the mining process. They happen when two miners find a block at a similar point in time. As a result, the network briefly forks. This fork is subsequently resolved by the software which automatically chooses the longest chain, thereby orphaning the extra blocks added to the shorter chain (that were dropped by the longer chain).

March 2013(modifier)

On 12 March 2013, a bitcoin miner running version 0.8.0 of the bitcoin software created a large block that was considered invalid in version 0.7 (due to an undiscovered inconsistency between the two versions).
This created a split or « fork » in the blockchain since computers with the recent version of the software accepted the invalid block and continued to build on the diverging chain, whereas older versions of the software rejected it and continued extending the blockchain without the offending block.
This split resulted in two separate transaction logs being formed without clear consensus, which allowed for the same funds to be spent differently on each chain. In response, the Mt. Gox exchange temporarily halted bitcoin deposits.(159) The exchange rate fell 23% to $37 on the Mt. Gox exchange but rose most of the way back to its prior level of $48.(54)(55)

Miners resolved the split by downgrading to version 0.7, putting them back on track with the canonical blockchain.
User funds largely remained unaffected and were available when network consensus was restored.(160) The network reached consensus and continued to operate as normal a few hours after the split.(161)

Regulatory issues(modifier)

On 18 March 2013, the Financial Crimes Enforcement Network (or FinCEN), a bureau of the United States Department of the Treasury, issued a report regarding centralized and decentralized « virtual currencies » and their legal status within « money services business » (MSB) and Bank Secrecy Act regulations.(59)(64) It classified digital currencies and other digital payment systems such as bitcoin as « virtual currencies » because they are not legal tender under any sovereign jurisdiction. FinCEN cleared American users of bitcoin of legal obligations(64) by saying, « A user of virtual currency is not an MSB under FinCEN's regulations and therefore is not subject to MSB registration, reporting, and recordkeeping regulations. » However, it held that American entities who generate « virtual currency » such as bitcoins are money transmitters or MSBs if they sell their generated currency for national currency: « …a person that creates units of convertible virtual currency and sells those units to another person for real currency or its equivalent is engaged in transmission to another location and is a money transmitter. » This specifically extends to « miners » of the bitcoin currency who may have to register as MSBs and abide by the legal requirements of being a money transmitter if they sell their generated bitcoins for national currency and are within the United States.(57) Since FinCEN issued this guidance, dozens of virtual currency exchangers and administrators have registered with FinCEN, and FinCEN is receiving an increasing number of suspicious activity reports (SARs) from these entities.(162)

Additionally, FinCEN claimed regulation over American entities that manage bitcoins in a payment processor setting or as an exchanger: « In addition, a person is an exchanger and a money transmitter if the person accepts such de-centralized convertible virtual currency from one person and transmits it to another person as part of the acceptance and transfer of currency, funds, or other value that substitutes for currency. »(59)

In summary, FinCEN's decision would require bitcoin exchanges where bitcoins are traded for traditional currencies to disclose large transactions and suspicious activity, comply with money laundering regulations, and collect information about their customers as traditional financial institutions are required to do.(64)(163)(164)

Jennifer Shasky Calvery, the director of FinCEN said, « Virtual currencies are subject to the same rules as other currencies. … Basic money-services business rules apply here. »(64)

In its October 2012 study, Virtual currency schemes, the European Central Bank concluded that the growth of virtual currencies will continue, and, given the currencies' inherent price instability, lack of close regulation, and risk of illegal uses by anonymous users, the Bank warned that periodic examination of developments would be necessary to reassess risks.(165)

In 2013, the U.S. Treasury extended its anti-money laundering regulations to processors of bitcoin transactions.(166)(167)

In June 2013, Bitcoin Foundation board member Jon Matonis wrote in Forbes that he received a warning letter from the California Department of Financial Institutions accusing the foundation of unlicensed money transmission. Matonis denied that the foundation is engaged in money transmission and said he viewed the case as « an opportunity to educate state regulators. »(168)

In late July 2013, the industry group Committee for the Establishment of the Digital Asset Transfer Authority began to form to set best practices and standards, to work with regulators and policymakers to adapt existing currency requirements to digital currency technology and business models and develop risk management standards.(169)

In 2014, the U.S. Securities and Exchange Commission filed an administrative action against Erik T. Voorhees, for violating Securities Act Section 5 for publicly offering unregistered interests in two bitcoin websites in exchange for bitcoins.(170)

Theft and exchange shutdowns(modifier)

Bitcoins can be stored in a bitcoin cryptocurrency wallet. Theft of bitcoin has been documented on numerous occasions. At other times, bitcoin exchanges have shut down, taking their clients' bitcoins with them. UNE Wired study published April 2013 showed that 45 percent of bitcoin exchanges end up closing.(171)

On 19 June 2011, a security breach of the Mt. Gox bitcoin exchange caused the nominal price of a bitcoin to fraudulently drop to one cent on the Mt. Gox exchange, after a hacker used credentials from a Mt. Gox auditor's compromised computer illegally to transfer a large number of bitcoins to himself. They used the exchange's software to sell them all nominally, creating a massive « ask » order at any price. Within minutes, the price reverted to its correct user-traded value.(172)(173)(174)(175)(176)(177) Accounts with the equivalent of more than US$8,750,000 were affected.(174)

In July 2011, the operator of Bitomat, the third-largest bitcoin exchange, announced that he had lost access to his wallet.dat file with about 17,000 bitcoins (roughly equivalent to US$220,000 at that time). He announced that he would sell the service for the missing amount, aiming to use funds from the sale to refund his customers.(178)

In August 2011, MyBitcoin, a now defunct bitcoin transaction processor, declared that it was hacked, which caused it to be shut down, paying 49% on customer deposits, leaving more than 78,000 bitcoins (equivalent to roughly US$800,000 at that time) unaccounted for.(179)(180)

In early August 2012, a lawsuit was filed in San Francisco court against Bitcoinica – a bitcoin trading venue – claiming about US$460,000 from the company. Bitcoinica was hacked twice in 2012, which led to allegations that the venue neglected the safety of customers' money and cheated them out of withdrawal requests.(181)(182)

In late August 2012, an operation titled Bitcoin Savings and Trust was shut down by the owner, leaving around US$5.6 million in bitcoin-based debts; this led to allegations that the operation was a Ponzi scheme.(183)(184)(185)(186) In September 2012, the U.S. Securities and Exchange Commission had reportedly started an investigation on the case.(187)

In September 2012, Bitfloor, a bitcoin exchange, also reported being hacked, with 24,000 bitcoins (worth about US$250,000) stolen. As a result, Bitfloor suspended operations.(188)(189) The same month, Bitfloor resumed operations; its founder said that he reported the theft to FBI, and that he plans to repay the victims, though the time frame for repayment is unclear.(190)

On 3 April 2013, Instawallet, a web-based wallet provider, was hacked,(191) resulting in the theft of over 35,000 bitcoins(192) which were valued at US$129.90 per bitcoin at the time, or nearly $4.6 million in total. As a result, Instawallet suspended operations.(191)

On 11 August 2013, the Bitcoin Foundation announced that a bug in a pseudorandom number generator within the Android operating system had been exploited to steal from wallets generated by Android apps; fixes were provided 13 August 2013.(193)

In October 2013, Inputs.io, an Australian-based bitcoin wallet provider was hacked with a loss of 4100 bitcoins, worth over A$1 million at time of theft. The service was run by the operator TradeFortress. Coinchat, the associated bitcoin chat room, was taken over by a new admin.(194)

On 26 October 2013, a Hong Kong–based bitcoin trading platform owned by Global Bond Limited (GBL) vanished with 30 million yuan (US$5 million) from 500 investors.(195)

Mt. Gox, the Japan-based exchange that in 2013 handled 70% of all worldwide bitcoin traffic, declared bankruptcy in February 2014, with bitcoins worth about $390 million missing, for unclear reasons. The CEO was eventually arrested and charged with embezzlement.(196)

On 3 March 2014, Flexcoin announced it was closing its doors because of a hack attack that took place the day before.(197)(198)(199) In a statement that once occupied their homepage, they announced on 3 March 2014 that « As Flexcoin does not have the resources, assets, or otherwise to come back from this loss (the hack), we are closing our doors immediately. »(200) Users can no longer log into the site.

Chinese cryptocurrency exchange Bter lost $2.1 million in BTC in February 2015.

The Slovenian exchange Bitstamp lost bitcoin worth $5.1 million to a hack in January 2015.

The US-based exchange Cryptsy declared bankruptcy in January 2016, ostensibly because of a 2014 hacking incident; the court-appointed receiver later alleged that Cryptsy's CEO had stolen $3.3 million.

In August 2016, hackers stole some $72 million in customer bitcoin from the Hong Kong–based exchange Bitfinex.(201)

In December 2017, hackers stole 4,700 bitcoins from NiceHash a platform that allowed users to sell hashing power.(202) The value of the stolen bitcoins totaled about $80M.(203)

On 19 December 2017, Yapian, a company that owns the Youbit cryptocurrency exchange in South Korea, filed for bankruptcy following a hack, the second in eight months.(204)

Taxation and regulation(modifier)

In 2012, the Cryptocurrency Legal Advocacy Group (CLAG) stressed the importance for taxpayers to determine whether taxes are due on a bitcoin-related transaction based on whether one has experienced a « realization event »: when a taxpayer has provided a service in exchange for bitcoins, a realization event has probably occurred and any gain or loss would likely be calculated using fair market values for the service provided. »(205)

In August 2013, the German Finance Ministry characterized bitcoin as a unit of account,(75)(206) usable in multilateral clearing circles and subject to capital gains tax if held less than one year.(206)

On 5 December 2013, the People's Bank of China announced in a press release regarding bitcoin regulation that whilst individuals in China are permitted to freely trade and exchange bitcoins as a commodity, it is prohibited for Chinese financial banks to operate using bitcoins or for bitcoins to be used as legal tender currency, and that entities dealing with bitcoins must track and report suspicious activity to prevent money laundering.(207) The value of bitcoin dropped on various exchanges between 11 and 20 percent following the regulation announcement, before rebounding upward again.(208)

Arbitrary blockchain content(modifier)

Bitcoin's blockchain can be loaded with arbitrary data. In 2018 researchers from RWTH Aachen University and Goethe University identified 1,600 files added to the blockchain, 59 of which included links to unlawful images of child exploitation, politically sensitive content, or privacy violations. « Our analysis shows that certain content, e.g. illegal pornography, can render the mere possession of a blockchain illegal. »(209)

Interpol also sent out an alert in 2015 saying that « the design of the blockchain means there is the possibility of malware being injected and permanently hosted with no methods currently available to wipe this data ».(210)

Références(modifier)

  1. ^ Jerry Brito; Andrea Castillo (2013). « Bitcoin: A Primer for Policymakers » (PDF). Mercatus Center. George Mason University. Récupéré 22 October 2013.
  2. ^ A History of Bitcoin. Monetary Economics: International Financial Flows, Financial Crises, Regulation & Supervision eJournal. Social Science Research Network (SSRN). Accessed 8 January 2018.
  3. ^ Chaum, David (1983). « Blind signatures for untraceable payments » (PDF). Advances in Cryptology Proceedings of Crypto. 82 (3): 199–203. doi:10.1007/978-1-4757-0602-4_18.
  4. ^ Chaum, David; Fiat, Amos; Naor, Moni. « Untraceable Electronic Cash » (PDF). Lecture Notes in Computer Science.
  5. ^ Chaum, David; Brands, Stefan (4 January 1999). « 'Minting' electronic cash ». IEEE Spectrum special issue on electronic money, February 1997. IEEE. Récupéré 17 September 2018.
  6. ^ Dai, W (1998). « b-money ». Archived from the original on 4 October 2011. Récupéré 5 December 2013.
  7. ^ Szabo, Nick. « Bit Gold ». Unenumerated. Blogspot. Archived from the original on 22 September 2011. Récupéré 5 December 2013.
  8. ^ une b Tsorsch, Florian; Scheuermann, Bjorn (15 May 2015). « Bitcoin and Beyond: A Technical Survey of Decentralized Digital Currencies » (PDF). Récupéré 24 June 2015.
  9. ^ « Reusable Proofs of Work ». Archived from the original on 22 December 2007.
  10. ^ Bernard, Zoë (2 December 2017). « Everything you need to know about Bitcoin, its mysterious origins, and the many alleged identities of its creator ». Interne du milieu des affaires. Archived from the original on 15 June 2018. Récupéré 15 June 2018.
  11. ^ une b Nakamoto, Satoshi (31 October 2008). « Bitcoin: A Peer-to-Peer Electronic Cash System » (PDF). Récupéré 20 December 2012.
  12. ^ Finley, Klint (31 October 2018). « After 10 Years, Bitcoin Has Changed Everything—And Nothing ». Wired. Récupéré 9 November 2018.
  13. ^ une b c e F g Wallace, Benjamin (23 November 2011). « The Rise and Fall of Bitcoin ». Wired. Archived from the original on 31 October 2013. Récupéré 13 October 2012.
  14. ^ « Bitcoin P2P e-cash paper ». 31 October 2008.
  15. ^ « Satoshi's posts to Cryptography mailing list ». Mail-archive.com. Récupéré 26 March 2013.
  16. ^ « Block 0 – Bitcoin Block Explorer ». Archived from the original on 15 October 2013.
  17. ^ une b Davis, Joshua (10 October 2011). « The Crypto-Currency ». The New Yorker. Archived from the original on 23 August 2013. Récupéré 16 February 2013.
  18. ^ Elliott, Francis; Duncan, Gary (3 January 2009). « Chancellor Alistair Darling on brink of second bailout for banks ». The Times. Récupéré 27 April 2018.
  19. ^ Pagliery, Jose (2014). Bitcoin: And the Future of Money. Triumph Books. ISBN 9781629370361. Archived from the original on 21 January 2018. Récupéré 20 January 2018.
  20. ^ Nakamoto, Satoshi (9 January 2009). « Bitcoin v0.1 released ». Archived from the original on 26 March 2014.
  21. ^ « SourceForge.net: Bitcoin ». Archived from the original on 16 March 2013.
  22. ^ Peterson, Andrea (3 January 2014). « Hal Finney received the first Bitcoin transaction. Here's how he describes it ». Le Washington Post.
  23. ^ Popper, Nathaniel (30 August 2014). « Hal Finney, Cryptographer and Bitcoin Pioneer, Dies at 58 ». NYTimes. Récupéré 2 September 2014.
  24. ^ McMillan, Robert. « Who Owns the World's Biggest Bitcoin Wallet? The FBI ». Wired. Condé Nast. Récupéré 7 October 2016.
  25. ^ Bosker, Bianca (16 April 2013). « Gavin Andresen, Bitcoin Architect: Meet The Man Bringing You Bitcoin (And Getting Paid In It) ». The Huffington Post. Récupéré 21 October 2016.
  26. ^ une b Sawyer, Matt (26 February 2013). « The Beginners Guide To Bitcoin – Everything You Need To Know ». Monetarism. Archived from the original on 9 April 2014.
  27. ^ une b « Vulnerability Summary for CVE-2010-5139 ». National Vulnerability Database. 8 June 2012. Archived from the original on 9 April 2014. Récupéré 22 March 2013.
  28. ^ Nakamoto, Satoshi. « (bitcoin-list) ALERT – we are investigating a problem » (Mailing list). Archived from the original on 15 October 2013. Récupéré 15 October 2013.
  29. ^ une b « Satoshi Nakamoto is (probably) Nick Szabo ». LikeInAMirror. WordPress. Archived from the original on 13 April 2014. Récupéré 5 December 2013.
  30. ^ Weisenthal, Joe (19 May 2013). « Here's The Problem With The New Theory That A Japanese Math Professor Is The Inventor Of Bitcoin ». Business Insider. Archived from the original on 3 November 2013. Récupéré 19 May 2013.
  31. ^ Bitcoin Inventor Satoshi Nakamoto is Anonymous-style Cell from Europe Archived 17 December 2013 at the Wayback Machine
  32. ^ Penenberg, Adam. « The Bitcoin Crypto-Currency Mystery Reopened ». FastCompany. Archived from the original on 6 October 2013. Récupéré 16 February 2013.
  33. ^ Greenfield, Rebecca (11 October 2011). « The Race to Unmask Bitcoin's Inventor(s) ». The Atlantic. Archived from the original on 1 November 2013. Récupéré 16 February 2013.
  34. ^ « I Think I Know Who Satoshi Is ». YouTube TheTedNelson Channel. 18 May 2013. Archived from the original on 14 April 2014.
  35. ^ John Markoff (23 November 2013). « Study Suggests Link Between Dread Pirate Roberts and Satoshi Nakamoto ». New York Times.
  36. ^ Trammell, Dustin D. « I Am Not Satoshi ». Archived from the original on 5 December 2013. Récupéré 27 November 2013.
  37. ^ Wile, Rob. « Researchers Retract Claim Of Link Between Alleged Silk Road Mastermind And Founder Of Bitcoin ». Business Week. Archived from the original on 26 March 2014. Récupéré 17 December 2013.
  38. ^ « Newsweek Thinks It Found the Real « Satoshi Nakamoto » … and His Name Is Satoshi Nakamoto ». slate.com. 6 March 2014. Archived from the original on 29 April 2014.
  39. ^ Leah McGrath Goodman (6 March 2014). « The Face Behind Bitcoin ». Newsweek. Archived from the original on 7 March 2014. Récupéré 6 March 2014.
  40. ^ Greenberg, Andy (6 March 2014). « Bitcoin Community Responds To Satoshi Nakamoto's 'Uncovering' With Disbelief, Anger, Fascination ». Forbes.com. Forbes. Archived from the original on 7 March 2014. Récupéré 3 April 2014.
  41. ^ Nakamoto, Andrew O’Hagan on the many lives of Satoshi (30 June 2016). « The Satoshi Affair ». pp. 7–28. Récupéré 3 March 2017 – via London Review of Books.
  42. ^ Espinoza, Javier (22 September 2014). « Is It Time to Invest in Bitcoin? Cryptocurrencies Are Highly Volatile, but Some Say They Are Worth It ». Le journal de Wall Street. Récupéré 28 June 2016.
  43. ^ Rainey Reitman (20 January 2011). « Bitcoin – a Step Toward Censorship-Resistant Digital Currency ». Electronic Frontier Foundation. Récupéré 7 December 2017.
  44. ^ EFF said they « generally don't endorse any type of product or service. »« EFF and Bitcoin | Electronic Frontier Foundation ». Eff.org. 20 June 2011. Archived from the original on 13 December 2013. Récupéré 7 December 2017.
  45. ^ Cindy Cohn; Peter Eckersley; Rainey Reitman & Seth Schoen (17 May 2013). « EFF Will Accept Bitcoins to Support Digital Liberty ». Electronic Frontier Foundation. Récupéré 7 December 2017.
  46. ^ Greenberg, Andy (14 June 2011). « WikiLeaks Asks For Anonymous Bitcoin Donations ». Forbes. Archived from the original on 27 June 2011. Récupéré 22 June 2011.
  47. ^ Toepfer, Susan (16 January 2012). « 'The Good Wife' Season 3, Episode 13, 'Bitcoin for Dummies': TV Recap ». The Wall Street Journal. Archived from the original on 12 January 2014.
  48. ^ Matonis, Jon. « Bitcoin Foundation Launches To Drive Bitcoin's Advancement ». Forbes. Récupéré 20 May 2017.
  49. ^ Browdie, Brian (11 September 2012). « BitPay Signs 1,000 Merchants to Accept Bitcoin Payments ». American Banker. Archived from the original on 12 April 2014.
  50. ^ Skelton, Andy (15 November 2012). « Pay Another Way: Bitcoin ». WordPress. Récupéré 24 April 2014.
  51. ^ Ludwig, Sean (8 February 2013). « Y Combinator-backed Coinbase now selling over $1M Bitcoin per month ». VentureBeat. Archived from the original on 9 April 2014.
  52. ^ Mandalia, Ravi (22 February 2013). « The Internet Archive Starts Accepting Bitcoin Donations ». Parity News. Archived from the original on 3 June 2013. Récupéré 28 February 2013.
  53. ^ une b Lee, Timothy (11 March 2013). « Major glitch in Bitcoin network sparks sell-off; price temporarily falls 23% ». arstechnica.com. Récupéré 15 February 2015.
  54. ^ une b Lee, Timothy (12 March 2013). « Major glitch in Bitcoin network sparks sell-off; price temporarily falls 23% ». Ars Technica. Archived from the original on 22 April 2013.
  55. ^ une b Blagdon, Jeff (12 March 2013). « Technical problems cause Bitcoin to plummet from record high, Mt. Gox suspends deposits ». The Verge. Archived from the original on 22 April 2013.
  56. ^ « Bitcoin Charts ». Archived from the original on 9 May 2014.
  57. ^ une b Lee, Timothy (20 March 2013). « US regulator Bitcoin Exchanges Must Comply With Money Laundering Laws ». Ars Technica. Archived from the original on 21 October 2013. Bitcoin miners must also register if they trade in their earnings for dollars.
  58. ^ une b c « Application of FinCEN's Regulations to Persons Administering, Exchanging, or Using Virtual Currencies » (PDF). Department of the Treasury Financial Crimes Enforcement Network. Récupéré 19 March 2013.
  59. ^ Roose, Kevin (8 April 2013) « Inside the Bitcoin Bubble: BitInstant's CEO – Daily Intelligencer ». Archived from the original on 9 April 2014.. Nymag.com. Retrieved on 20 April 2013.
  60. ^ « Bitcoin Exchange Rate ». Bitcoinscharts.com. Archived from the original on 24 June 2012. Récupéré 15 August 2013.
  61. ^ Van Sack, Jessica (27 May 2013). « Why Bitcoin makes cents ». Archived from the original on 9 February 2014. Récupéré 15 August 2013.
  62. ^ Dillet, Romain. « Feds Seize Assets From Mt. Gox's Dwolla Account, Accuse It Of Violating Money Transfer Regulations ». Archived from the original on 9 October 2013. Récupéré 15 May 2013.
  63. ^ une b c e Berson, Susan A. (2013). « Some basic rules for using 'bitcoin' as virtual money ». American Bar Association. Archived from the original on 29 October 2013. Récupéré 26 June 2013.
  64. ^ Taylor, Colleen. « With $1.5M Led By Winklevoss Capital, BitInstant Aims To Be The Go-To Site To Buy And Sell Bitcoins ». TechCrunch. Récupéré 20 May 2017.
  65. ^ Cohen, Brian. « Users Bitcoins Seized by DEA ». Archived from the original on 9 October 2013. Récupéré 14 October 2013.
  66. ^ « The National Police completes the second phase of the operation « Ransomware« « . El Cuerpo Nacional de Policía. Récupéré 14 October 2013.
  67. ^ Sampson, Tim (2013). « U.S. government makes its first-ever Bitcoin seizure ». The Daily Dot. Archived from the original on 30 June 2013. Récupéré 15 October 2013.
  68. ^ Jeremy Kirk (11 July 2013). « In Kenya, Bitcoin linked to popular mobile payment system ». Cio.com. Archived from the original on 1 February 2014. Récupéré 15 August 2013.
  69. ^ Andrew Trotman (30 July 2013). « Virtual currency Bitcoin not welcome in Thailand in possible setback to mainstream ambitions ». Le télégraphe quotidien. Londres. Archived from the original on 1 November 2013. Récupéré 15 August 2013.
  70. ^ Maierbrugger, Arno (30 July 2013). « Thailand first country to ban digital currency Bitcoin ». Inside Investor. Archived from the original on 4 February 2014. Récupéré 3 août 2013.
  71. ^ « Virtual currency Bitcoin not welcome in Thailand in possible setback to mainstream ambitions ». bitcoinsalvation. 4 July 2015. Récupéré 4 July 2015.
  72. ^ Farivar, Cyrus (7 August 2013). « Federal judge: Bitcoin, « a currency, » can be regulated under American law ». Ars Technica. Archived from the original on 20 October 2013. Récupéré 15 August 2013.
  73. ^ « Securities and Exchange Commission v. Shavers et al, 4:13-cv-00416 (E.D.Tex.) ». Docket Alarm, Inc. Archived from the original on 29 October 2013. Récupéré 14 August 2013.
  74. ^ une b Vaishampayan, Saumya (19 August 2013). « Bitcoins are private money in Germany ». Marketwatch. Archived from the original on 1 September 2013.
  75. ^ « After Silk Road seizure, FBI Bitcoin wallet identified and pranked ». Archived from the original on 5 April 2014.
  76. ^ « Silkroad Seized Coins ». Archived from the original on 9 January 2014.
  77. ^ Hill, Kashmir. « The FBI's Plan For The Millions Worth Of Bitcoins Seized From Silk Road ». Forbes. Archived from the original on 2 May 2014.
  78. ^ « World's first Bitcoin ATM goes live in Vancouver Tuesday ». CBC. Archived from the original on 28 October 2013.
  79. ^ « Vancouver to host world's first Bitcoin ATM ». Archived from the original on 29 October 2013.
  80. ^ « The world's first Bitcoin ATM is coming to Canada next week ». The Verge. Archived from the original on 29 October 2013. Récupéré 29 October 2013.
  81. ^ Kapur, Saranya (15 October 2013). « China's Google Is Now Accepting Bitcoin ». businessinsider.com. Business Insider, Inc. Récupéré 26 December 2013.
  82. ^ « Cypriot University to Accept Bitcoin Payments ». abc News. 21 November 2013. Archived from the original on 2 December 2013. Récupéré 24 November 2013.
  83. ^ Natasha Lomas (18 November 2013). « As Chinese Investors Pile Into Bitcoin, China's Oldest Exchange, BTC China, Raises $5M From Lightspeed ». TechCrunch. Récupéré 10 January 2014.
  84. ^ Dante D'Orazio (21 December 2013). « Online retailer Overstock.com plans to accept Bitcoin payments next year ». Archived from the original on 6 January 2014. Récupéré 5 January 2014.
  85. ^ Kelion, Leo (18 December 2013). « Bitcoin sinks after China restricts yuan exchanges ». bbc.com. BBC. Récupéré 20 December 2013.
  86. ^ « China bans banks from bitcoin transactions ». The Sydney Morning Herald. Reuters. 6 December 2013. Récupéré 31 October 2014.
  87. ^ « Baidu Stops Accepting Bitcoins After China Ban ». Bloomberg. New York. 7 December 2013. Récupéré 11 December 2013.
  88. ^ « China bars use of virtual money for trading in real goods ». English.mofcom.gov.cn. 29 June 2009. Récupéré 10 January 2014.
  89. ^ Carl Franzen (4 January 2014). « Zynga tests Bitcoin payments for seven online games ». Archived from the original on 6 January 2014. Récupéré 5 January 2014.
  90. ^ Trejos, Nancy. « Las Vegas casinos adopt new form of currency: Bitcoins ». États-Unis aujourd'hui. Récupéré 21 January 2014.
  91. ^ « We've just reached 10 petahash per second! ». 20 December 2013.
  92. ^ Jane McEntegart (26 January 2014). « TigerDirect is Now Accepting Bitcoin As Payment ». Tom's hardware. Récupéré 28 August 2014.
  93. ^ Vaishampayan, Saumya (9 January 2014). « Bitcoin now accepted on Overstock.com through VC-backed Coinbase ». marketwatch.com. le journal Wall Street. Récupéré 10 February 2014.
  94. ^ « MtGox gives bankruptcy details ». bbc.com. BBC. 4 March 2014. Récupéré 13 March 2014.
  95. ^ Biggs, John (10 February 2014). « What's Going On With Bitcoin Exchange Mt. Gox? ». TechCrunch. Récupéré 26 February 2014.
  96. ^ « MtGox bitcoin exchange files for bankruptcy ». bbc.com. BBC. 28 February 2014. Récupéré 18 April 2014.
  97. ^ Swan, Noelle (28 February 2014). « MtGox bankruptcy: Bitcoin insiders saw problems with the exchange for months ». csmonitor.com. The Christian Science Monitor. Récupéré 18 April 2014.
  98. ^ Casey, Michael J. (18 June 2014). « BitPay to Sponsor St. Petersburg Bowl in First Major Bitcoin Sports Deal ». Le journal de Wall Street. Récupéré 18 June 2014.
  99. ^ Flacy, Mike (19 July 2014). « Dell, Newegg Start Accepting Bitcoin as Payment ». Digital Trends. Récupéré 5 août 2014.
  100. ^ Callaway, Claudia; Greebel, Evan; Moriarity, Kathleen; Xethalis, Gregory; Kim, Diana. « First Bitcoin Swap Proposed ». The National Law Review. Katten Muchin Rosenman LLP. Récupéré 15 September 2014.
  101. ^ Warren, Tom (11 December 2014). « Microsoft now accepts Bitcoin to buy Xbox games and Windows apps ».
  102. ^ « Ode to Satoshi ». Récupéré 4 December 2017.
  103. ^ Paul Vigna (18 February 2014). « BitBeat: Mt. Gox's Pyrrhic Victory ». Money Beat. The Wall Street Journal. Archived from the original on 6 October 2014. Récupéré 30 September 2014. 'Ode to Satoshi' is a bluegrass-style song with an old-timey feel that mixes references to Satoshi Nakamoto and blockchains (and, ahem, 'the fall of old Mt. Gox') with mandolin-picking and harmonicas.
  104. ^ Kenigsberg, Ben (2 October 2014). « Financial Wild West ». Le New York Times. Archived from the original on 18 May 2015. Récupéré 8 May 2015.
  105. ^ Srivastava, Shivam (6 January 2015). « Bitcoin exchange Bitstamp suspends service after security breach ». reuters.com. Reuters. Récupéré 24 January 2015.
  106. ^ Novak, Marja (9 January 2015). « Bitcoin exchange Bitstamp says to resume trading on Friday ». reuters.com. Reuters. Récupéré 24 January 2015.
  107. ^ Cuthbertson, Anthony (4 February 2015). « Bitcoin now accepted by 100,000 merchants worldwide ». International Business Times. IBTimes Co., Ltd. Récupéré 20 November 2015.
  108. ^ Shirriff, Ken (2 October 2015). « Proposal for addition of bitcoin sign » (PDF). unicode.org. Unicode. Récupéré 3 November 2015.
  109. ^ « Japan OKs recognizing virtual currencies as similar to real money ». 4 March 2016.
  110. ^ « Activating and Using Bitcoin as a Payment Option ».
  111. ^ « Steam accepts bitcoin with BitPay ».
  112. ^ Tasca, Paolo; Liu, Shaowen; Hayes, Adam (1 July 2016), The Evolution of the Bitcoin Economy: Extracting and Analyzing the Network of Payment Relationships, p. 36, SSRN 2808762, By November, 2013, the amount of inflows attributable to ”sin” entities had shrunk significantly to just 3% or less of total transactions.
  113. ^ Coppola, Frances (6 August 2016). « Theft And Mayhem In The Bitcoin World ». Forbes. Récupéré 15 August 2016.
  114. ^ « Number of Bitcoin ATMs Has More Than Doubled In Past 18 Months ». 1 October 2016.
  115. ^ « SBB: Make quick and easy purchases with Bitcoin ». Récupéré 3 March 2017.
  116. ^ « ビットコイン 利用可能店舗が1年で4.6倍に ». 9 January 2017.
  117. ^ « The Bitcoin Fee Market ». 7 March 2017. our transaction growth of nearly 3x (…) Many of the businesses we’ve signed up over the years have started using BitPay for B2B supply chain payments.
  118. ^ Kharpal, Arjun. « Bitcoin value rises over $1 billion as Japan, Russia move to legitimize cryptocurrency ».
  119. ^ Colibasanu, Antonia. « Here's why Russia is opening the door to cryptocurrencies ».
  120. ^ « Mexican Bitcoin Adoption is Untold Story of the Last Six Months. Nearly 1500% volume growth on its largest exchange. Over $4M USD equivalent per week now ». 27 March 2017.
  121. ^ « INDUSTRY GROWTH AND ITS EFFECT ON POLONIEX ». 16 May 2017.
  122. ^ « Unicode 10.0.0 ». Unicode Consortium. 20 June 2017. Récupéré 20 June 2017.
  123. ^ Popper, Nathaniel (25 July 2017). « Some Bitcoin Backers Are Defecting to Create a Rival Currency ». Le New York Times. ISSN 0362-4331. Récupéré 28 July 2017.
  124. ^ Smith, Jake (11 August 2017). « The Bitcoin Cash Hard Fork Will Show Us Which Coin Is Best ». Fortune. Récupéré 13 August 2017.
  125. ^ Liao, Shannon (6 December 2016). « Steam no longer accepting bitcoin due to 'high fees and volatility'« . The Verge. Récupéré 8 août 2019.
  126. ^ « Bitcoin price latest: Cryptocurrency plunges as traders in South Korea forced to identify themselves ». L'indépendant. Récupéré 1 February 2018.
  127. ^ « Stripe to ditch Bitcoin payment support ». BBC. 24 January 2018. Récupéré 25 January 2018.
  128. ^ Traverse, Nick (3 April 2013). « Bitcoin's Meteoric Rise ». Archived from the original on 9 April 2014.
  129. ^ Bustillos, Maria (2 April 2013). « The Bitcoin Boom ». Archived from the original on 13 March 2014.
  130. ^ Seward, Zachary (28 March 2013). « Bitcoin, up 152% this month, soaring 57% this week ». Archived from the original on 18 April 2014. Récupéré 9 April 2013.
  131. ^ « A Bit expensive ». The Economist. 1 March 2013. Archived from the original on 5 April 2014.
  132. ^ (in English) Bitcoin Charts (price) Archived 28 March 2011 at WebCite
  133. ^ (in English) History of Bitcoin (Bitcoin wiki) Archived 13 February 2014 at the Wayback Machine
  134. ^ « History – Bitcoin ». en.bitcoin.it. Archived from the original on 13 February 2014. Récupéré 4 December 2013.
  135. ^ Estes, Adam (28 March 2013). « Bitcoin is now a billion dollar industry ». Archived from the original on 11 October 2013.
  136. ^ Salmon, Felix. « The Bitcoin Bubble and the Future of Currency ». Archived from the original on 21 February 2014. Récupéré 9 April 2013.
  137. ^ Ro, Sam (3 April 2013). « Art Cashin: The Bitcoin Bubble ». Archived from the original on 9 April 2014.
  138. ^ « Bitcoin value drops after FBI shuts Silk Road drugs site ». BBC News. 3 October 2013. Archived from the original on 6 October 2013. Récupéré 4 December 2013.
  139. ^ « Mt. Gox graph ». Bitcoinity.org. Archived from the original on 6 October 2013. Récupéré 4 December 2013.
  140. ^ Vigna, Paul; Casey, Michael J. (27 January 2015). The age of cryptocurrency : how bitcoin and digital money are challenging the global economic order. New York: St. Martin's Press. p. 79. ISBN 9781250065636.
  141. ^ « Why Bitcoin Matters ». Récupéré 4 January 2016.
  142. ^ Merchant, Brian (26 March 2013). « This Pizza Cost $750,000 ». Motherboard. Archived from the original on 28 March 2013. Récupéré 13 January 2017.
  143. ^ Leos Literak. « Bitcoin dosáhl parity s dolarem ». Abclinuxu.cz. Archived from the original on 22 February 2014. Récupéré 4 December 2013.
  144. ^ « Bitcoin worth almost as much as gold ». CNN.com. 29 November 2013. Récupéré 24 February 2017.
  145. ^ BitcoinWisdom – Live Bitcoin/Litecoin charts Archived 11 May 2014 at the Wayback Machine
  146. ^ « Bitcoin is now worth more than an ounce of gold for the first time ever ». Marketwatch.com. 2 March 2017. Récupéré 2 March 2017.
  147. ^ « Bitcoin price exceeds gold for first time ever ». CNN.com. 3 March 2017. Récupéré 9 March 2017.
  148. ^ « Bitcoin crosses $1,800 for the first time adding $3 billion in market cap in just four days ». 11 May 2017.
  149. ^ Boivard, Charles (1 September 2017). « Bitcoin Price Tops $5,000 For First Time ». Forbes. Récupéré 9 October 2017.
  150. ^ Robert Brand, Brian Latham, and Godfrey Marawanyika (15 November 2017). « Zimbabwe Doesn't Have Its Own Currency and Bitcoin Is Surging ». Bloomberg L.P. Récupéré 16 November 2017.CS1 maint: Multiple names: authors list (link)
  151. ^ Riley, Charles. « Bitcoin costs as much as $13,000 in Zimbabwe ». CNNMoney. Récupéré 16 November 2017.
  152. ^ Kelly, Jemima (15 December 2017). « Bitcoin hits new record high as warnings grow louder ». Reuters. Récupéré 15 December 2017.
  153. ^ « Bitcoin Hits a New Record High, But Stops Short of $20,000 ». Fortune. Récupéré 8 December 2018.
  154. ^ Shane, Daniel (22 December 2017). « Bitcoin lost a third of its value in 24 hours ». CNN. Récupéré 23 December 2017.
  155. ^ Cheng, Evelyn (5 February 2018). « Bitcoin continues to tumble, hitting its lowest point since November ». CNBC. Récupéré 5 February 2018.
  156. ^ Martin, Shane (31 October 2018). « Bitcoin is 10 years old today — here's a look back at its crazy history ». BI. Récupéré 3 November 2018.
  157. ^ Lee, Justina (30 October 2018). « Bitcoin Is Now the Least Volatile Since Late 2016 ». Bloomberg. Récupéré 3 November 2018.
  158. ^ Karpeles, Mark. « Bitcoin blockchain issue – bitcoin deposits temporarily suspended ». Mt. Gox. Archived from the original on 9 February 2014. Récupéré 12 March 2013.
  159. ^ « 11/12 March 2013 Chain Fork Information ». Bitcoin Project. Archived from the original on 14 February 2014. Récupéré 12 March 2013.
  160. ^ « Bitcoin software bug has been rapidly resolved ». ecurrency. 12 March 2013. Archived from the original on 31 March 2014.
  161. ^ « Remarks From Under Secretary of Terrorism and Financial Intelligence David S. Cohen on 'Addressing the Illicit Finance Risks of Virtual Currency'« . United States Department of the Treasury. 18 March 2014.
  162. ^ Lee, Timothy (19 March 2013). « New Money Laundering Guidelines Are A Positive Sign For Bitcoin ». Forbes. Archived from the original on 19 October 2013.
  163. ^ Faiola, Anthony; Farnam, T.W. (4 April 2013). « The rise of the bitcoin: Virtual gold or cyber-bubble? ». Washington Post. Archived from the original on 29 October 2013.
  164. ^ « Virtual Currency Schemes ». European Central Bank. October 2012. Archived from the original (PDF) on 27 July 2013.
  165. ^ « Bitcoin, the nationless electronic cash beloved by hackers, bursts into financial mainstream ». Fox News. 11 April 2013. Archived from the original on 7 November 2013.. Fox News (11 April 2013). Retrieved on 20 April 2013.
  166. ^ « Bitcoin Currency, Hackers Make Money, Investing in Bitcoins, Scams – AARP ». Archived from the original on 22 March 2014.. Blog.aarp.org (19 March 2013). Retrieved on 20 April 2013.
  167. ^ Coldewey, Devin (24 June 2013). « Bitcoin losing shine after hitting the spotlight ». NBC News. Archived from the original on 27 July 2013.
  168. ^ Tsukayama, Hayley (30 July 2013). « Bitcoin, others set up standards group ». Le Washington Post. Archived from the original on 1 August 2013.
  169. ^ Casey, Brian (23 July 2014). « Bitcoin – Is Anyone In Charge? ». The National Law Review. Récupéré 15 September 2014.
  170. ^ « Study: 45 percent of Bitcoin exchanges end up closing ». Archived from the original on 26 April 2013. Récupéré 28 April 2013. © Condé Nast UK 2013 Wired.co.uk (26 April 2013).
  171. ^ Karpeles, Mark (30 June 2011). « Clarification of Mt Gox Compromised Accounts and Major Bitcoin Sell-Off ». Tibanne Co. Ltd. Archived from the original on 10 February 2014.
  172. ^ « Bitcoin Report Volume 8 – (FLASHCRASH) ». YouTube BitcoinChannel. 19 June 2011. Archived from the original on 11 April 2014.
  173. ^ une b Mick, Jason (19 June 2011). « Inside the Mega-Hack of Bitcoin: the Full Story ». DailyTech. Archived from the original on 22 April 2013.
  174. ^ Lee, Timothy B. (19 June 2011) « Bitcoin prices plummet on hacked exchange ». Archived from the original on 10 April 2012., Ars Technica
  175. ^ Karpeles, Mark (20 June 2011) Huge Bitcoin sell off due to a compromised account – rollback, Mt.Gox Support Archived 20 June 2011 at WebCite
  176. ^ Chirgwin, Richard (19 June 2011). « Bitcoin collapses on malicious trade – Mt Gox scrambling to raise the Titanic ». The Register. Archived from the original on 14 April 2014.
  177. ^ Dotson, Kyt (1 August 2011) « Third Largest Bitcoin Exchange Bitomat Lost Their Wallet, Over 17,000 Bitcoins Missing ». Archived from the original on 15 February 2014.. SiliconAngle
  178. ^ Jeffries, Adrianne (8 August 2011) « MyBitcoin Spokesman Finally Comes Forward: « What Did You Think We Did After the Hack? We Got Shitfaced« « . Archived from the original on 30 October 2013.. BetaBeat
  179. ^ Jeffries, Adrianne (19 August 2011) « Search for Owners of MyBitcoin Loses Steam ». Archived from the original on 4 April 2014.. BetaBeat
  180. ^ Geuss, Megan (12 August 2012) « Bitcoinica users sue for $460k in lost bitcoins ». Archived from the original on 11 April 2014.. Ars Technica
  181. ^ Peck, Morgen (15 August 2012) « First Bitcoin Lawsuit Filed In San Francisco ». Archived from the original on 14 April 2014.. IEEE Spectrum
  182. ^ « Bitcoin ponzi scheme – investors lose US$5 million in online hedge fund ». RT. 29 August 2012. Archived from the original on 18 February 2013.
  183. ^ Jeffries, Adrianne (27 August 2012). « Suspected multi-million dollar Bitcoin pyramid scheme shuts down, investors revolt ». The Verge. Archived from the original on 11 October 2013.
  184. ^ Mick, Jason (28 August 2012). « « Pirateat40″ Makes Off $5.6M USD in BitCoins From Pyramid Scheme ». DailyTech. Archived from the original on 11 April 2014.
  185. ^ Mott, Nathaniel (31 August 2012). « Bitcoin: How a Virtual Currency Became Real with a $5.6M Fraud ». PandoDaily. Archived from the original on 27 October 2013.
  186. ^ Foxton, Willard (2 September 2012) « Bitcoin 'Pirate' scandal: SEC steps in amid allegations that the whole thing was a Ponzi scheme ». Le télégraphe quotidien. Londres. 27 September 2012. Archived from the original on 14 April 2014.. The Telegraph
  187. ^ « Bitcoin theft causes Bitfloor exchange to go offline ». BBC News. 25 September 2012. Archived from the original on 27 March 2014.
  188. ^ Goddard, Louis (5 September 2012). « Bitcoin exchange BitFloor suspends operations after $250,000 theft ». The Verge. Archived from the original on 11 February 2014.
  189. ^ Chirgwin, Richard (25 September 2012). « Bitcoin exchange back online after hack ». PC World. Archived from the original on 14 April 2014.
  190. ^ une b Cutler, Kim-Mai (3 April 2013). « Another Bitcoin Wallet Service, Instawallet, Suffers Attack, Shuts Down Until Further Notice ». TechCrunch. Archived from the original on 31 March 2014. Récupéré 12 April 2013.
  191. ^ « Transaction details for bitcoins stolen from Instawallet ». Archived from the original on 19 October 2013.. Blockchain.info (3 April 2013). Retrieved 20 April 2013.
  192. ^ Chirgwin, Richard (12 August 2013). « Android bug batters Bitcoin wallets / Old flaw, new problem ». Le registre. Archived from the original on 17 August 2013. ● Original Bitcoin announcement: « Android Security Vulnerability ». bitcoin.org. 11 August 2013. Archived from the original on 17 August 2013.
  193. ^ « Australian Bitcoin bank hacked ». The Sydney Morning Herald. Archived from the original on 30 December 2013. Récupéré 9 November 2013.. Retrieved 9 November 2013.
  194. ^ « Hong Kong Bitcoin Trading Platform Vanishes with millions ». Archived from the original on 12 November 2013. Récupéré 18 November 2013.
  195. ^ « Ex-boss of MtGox bitcoin exchange arrested in Japan over lost $390m ». Le gardien. 1 August 2015.
  196. ^ « Flexcoin – flexing Bitcoins to their limit ». malwareZero. Archived from the original on 9 March 2014. Récupéré 9 March 2014.
  197. ^ « Bitcoin bank Flexcoin shuts down after theft ». Reuters. 4 March 2014. Archived from the original on 9 March 2014. Récupéré 9 March 2014.
  198. ^ « Bitcoin bank Flexcoin pulls plug after cyber-robbers nick $610,000 ». Le registre. Archived from the original on 10 March 2014. Récupéré 9 March 2014.
  199. ^ « Flexcoin homepage ». Flexcoin. Archived from the original on 12 March 2014. Récupéré 9 March 2014.
  200. ^ « All Bitfinex clients to share 36% loss of assets following exchange hack ». Le gardien. 7 August 2016.
  201. ^ « NiceHash ». www.facebook.com. Récupéré 7 December 2017.
  202. ^ Lee, Dave; Millions 'stolen' in NiceHash Bitcoin heist; BBC News; 8 December 2017; https://www.bbc.com/news/technology-42275523
  203. ^ « A South Korean cryptocurrency exchange files for bankruptcy after hack, says users will get 75% of assets for now ». CNBC. 19 December 2017.
  204. ^ Stewart, David D.; Soong Johnston, Stephanie D. (29 October 2012). « 2012 TNT 209-4 NEWS ANALYSIS: VIRTUAL CURRENCY: A NEW WORRY FOR TAX ADMINISTRATORS?. (Release Date: OCTOBER 17, 2012) (Doc 2012-21516) ». Tax Notes Today. 2012 TNT 209-4 (2012 TNT 209–4).
  205. ^ une b Nestler, Franz (16 August 2013). « Deutschland erkennt Bitcoins als privates Geld an (Germany recognizes Bitcoin as private money) ». Frankfurter Allgemeine Zeitung. Archived from the original on 22 October 2013.
  206. ^ 2013-12-05, 中国人民银行等五部委发布《关于防范比特币风险的通知》, People's Bank of China Archived 22 January 2014 at the Wayback Machine
  207. ^ 2013-12-06, China bans banks from bitcoin transactions, The Sydney Morning Herald Archived 23 March 2014 at the Wayback Machine
  208. ^ Roman Matzutt; Jens Hiller; Martin Henze; Jan Henrik Ziegeldorf; Dirk Mullmann; Oliver Hohlfeld; Klaus Wehrle (2018). « A Quantitative Analysis of the Impact of Arbitrary Blockchain Content on Bitcoin » (pdf). Financial Cryptography and Data Security 2018. pp. 6–8.
  209. ^ « Interpol cyber research identifies malware threat to virtual currencies ». Interpol. Récupéré 20 March 2018.

Liens externes(modifier)


La Blockchain ou aussi la chaine de blocsnLa chaîne de blocs est l’un des éléments clés du fonctionnement du Bitcoin. Il représente en effet le grand bouqin comptable public et partagé du Bitcoin. C’est sur la chaîne de blocs que repose tout le réseau du Bitcoin. Elle inclut les différentes transactions qualifié de Bitcoin faites. C’est une forme de relevé bancaire propre au BTC et retraçant les dernieres nouvelles transactions et permettant de savoir les soldes d’été ou d’hiver des portefeuilles. C’est un élément crédible du fonctionnement de la cryptomonnaie d’autant plus que c’est par des moyens cryptographiques que sont assurés l’ordre chronologique et l’intégrité de la chaine des blocs. La Blockchain assure la sécurité et la sécurité des transactions faites avec le bitcoin. nLes opérations du BitcoinnLa transaction du BTC n’est rien d’autre que le transfert de valeur entre divers portefeuilles Bitcoin. elle se trouve être en général incluse dans la chaine de blocs. Chaque transaction est numériquement réalisée par au moyen d’une clé privée qu’on appelle aussi graine. C’est une information secrète conservée au sein des portefeuilles BTC. elle se trouve être la preuve mathématique de la provenance d’un propriétaire de portefeuille Bitcoin. La signature est aussi utile pour éviter la falsification des transactions une fois qu’elles sont émises. Les transactions faites sont normalement diffusées entre les utilisateurs et font objet de la garantie par le réseau en général 10 minutes après un procédé appellé minage. Tout est mis en place pour conférer confiance aux usagers du btc. nLe minage du BTCnLe minage est défini comme un système de consensus distribué. Il permet de , en insérant dans la chaîne de blocs, les différentes opérations en attente. Le minage joue une multitude de métiers dans le système du Bitcoin. Entre autres, il offre une sécurité de la neutralité du réseau tout en imposant un ordre chronologique dans la chaine de blocs. Il permet par ailleurs à plusieurs utilisateurs de s’harmoniser sur l’état du système. Les opérations soumises à la certitude doivent faire partir d’un bloc sujet à des règles cryptographiques sévères et vérifiées par le réseau.

Le Bitcoin est une monnaie électronique, dans certains cas appelée cryptomonnaie, la plus connue d’entre elles étant la première monnaie électronique au monde extrêmement décentralisée. Le Bitcoin est échangé grâce au système de pair à pair ( peer-to-peer ) avec une commercialisation nommé la « Blockchain ». Le taux de change du Bitcoin face au dollar américain et d’autres devises majeures, est est établi selon l’offre et la demande comme pour les autres taux de change. La valeur de partages du Bitcoin s’est révélée volatile en raison des piques instantanés de forte demande. Cependant, beaucoup voient dans le Bitcoin, comme une valeur refuge par rapport aux devises fiduciaires soutenues par le gouvernement. Le BTC ( abréviation du Bitcoin ) est activement échangé face aux majeures devises mondiales sur des marchés décentralisés. Les Bitcoins sont conservés dans des portefeuilles de Bitcoin, qui dépendent des clés privées et de la cryptographie pour surveiller ses Bitcoins à une entité ou à un usager spécialisé. Par comparaison avec les monnaies mondiales classiques, le Bitcoin reste assez compliqué à utiliser dans des opérations fréquentes. Mais l’intérêt de plus en plus grand et les importants investissements mondiaux dans le wallet digital Bitcoin et la technologie Blockchain, ont néanmoins fait que l’achat et la vente de Bitcoin soient beaucoup plus accessibles à l’utilisateur qu’auparavant. En action, la tolérance croissante des entités gouvernementales a amélioré l’ambiguïté du statut juridique et réglementaire pour le Bitcoin et ses plateformes d’échanges. Vous pouvez trouver l’historique du prix du Bitcoin sur notre graphique et les dernières toutes nouvelles et analyses sur le taux de change de Bitcoin. Obtenez votre guide de trading sur les crypto-monnaiesDécouvrez en quoi les monnaies digitales bouleversent les catégories d’actifs telles que nous les connaissonsQuelles sont les spécificités des monnaies digitales et qu’est-ce qui les rend uniques ? Faites la part entre ’esprits animaux’ et investissements rationnels dans ce marché explosif Téléchargez le guide sur cryptomonnaies

Le Bitcoin intrigue, inquiète et fascine, et depuis quelque temps tous les médias généralistes s’y intéressent. J’ai décidé de faire le point sur cette invention : qu’est ce que les Bitcoins ? Comment ça fonctionne ? Quel sont ses atouts et ses inconvénient. Bitcoin, c’est quoi ? Bitcoin est un système de paiement peer-to-peer. C’est une monnaie virtuelle ne dépendant d’aucune banque centrale et qui permet anonymement de régler des en ligne sans taxe et sans intermédiaire. Il est envisageable d’échanger ses Bitcoins contre d’autres monnaies ce qui en fait une véritable devise monétaire sujet à la spéculation. Stocké dans un wallet digital digital ( un simple software ), les opérations sont chiffrées : on ne sait pas qui envoie et qui reçoit l’argent ce qui, pour certains, favoriseraient les établissements illicites. D’ailleurs, tout le monde a commencé à parler de Bitcoin lors de la fermeture de notre plateforme Silk Road, un supermarché de la drogue dans le darknet. Pourtant, Bitcoin n’est pas un concept produire par des mafieux. Il s’agit d’une aptitude à l’échelle mondiale… Comment ça fonctionne les btc ? Bitcoin fonctionne avec un software et un protocole qui permet aux usagers d’émettre des btcs et de assurer les opérations de manière collective et automatique. Le bon fonctionnement des partenariats est par une organisation générale que tout le monde peut expertiser, car tout y est public : les conventions de base, les algorithmes cryptographiques employés, les programmes les rendant compétents, les données des comptes et les débats des programmeurs. Bitcoin se base sur une base de données distribuée : la blockchain. elle se trouve être à voir comme un très très gros livre de comptes qui a toutes les opérations effectuées. Cette base de donnée est répliquée sur tous les usagers des Bitcoins. La chaîne de bloc étant accessible à tous, tout le monde peux voir les opérations. Voici un site pour prendre rendez vous avec la chaîne de blocs et appercevoir des informations détaillées sur toutes les opérations Bitcoin et les blocs. La monnaie est générée automatiquement par le «minage». Les «mineurs» effectuent des analyses pour le réseau afin de confirmer des opérations. Comme récompense pour leurs services, ils collectent des pourcentages de Bitcoin pour chaque mouvement validé. informative sur de quelle manière profiter pleinement d’ Bitcoin ? Pas de panique, l’utilisation des bctoins est simple. Il est possible de débuter avec Bitcoin sans comprendre les détails techniques. Il suffit de se conformer à ces quelques étapes : pour commencer, téléchargez et mettez en place un wallet digital sur votre ordinateur. Le portefeuille est un logiciel qui vous permet d’envoyer et recevoir des btcs. il y a de très nombreuses logiciels wallet digital, selon la manière dont vous voulez utiliser Bitcoin. Ils peuvent être installé sous windows, linux, android, Mac…mais aussi en ligne sur un hébergement web ( attention au piratage ! )

Une tâche sur les crypto-monnaies vient d’être confiée au haut fonctionnaire Jean-Pierre Landau, ancien sous-gouverneur de la Banque de France, par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances Bruno Lemaire. Ce dernier l’a annoncé hier, lors de ses vœux à la presse, en précisant que cette mission sera chargée de lui proposer des orientations sur le tweaking de le droit pour mieux en maîtriser le développement. L’objectif est aussi de pouvoir empêcher que ces monnaies digitales – dont le bitcoin est la manifestation la plus incontournable – soient utilisées à des minces d’évasion fiscale, de blanchiment ou de financement d’activités criminelles ou de terrorisme, a ajouté Bruno Lemaire. « nous souhaitons une économie stable : nous refusons les risques de spéculation et les envisageables détournements financiers liés au bitcoin », a-t-il souligné dans son discours en ajoutant qu’il avait demandé que la présidence argentine du G20 se saisisse de cette question. nnLa biographie de Jean-Pierre Landau communiquée par le ministère de l’Economie et des Finances rappelle que ce diplômé de HEC et de Sciences Po est aussi passé par l’Ecole nationale d’administration ( ENA ). Il fut administrateur pour la France au FMI et à la Banque internationale à Washington, de 1989 à 93, et directeur général de l’Association française des établissements bancaires en 1999. De 2006 à 2011, sous-gouverneur de la Banque de France, il a été personnage du conseil d’administration de la Banque des règlements internationaux et membre du Forum de stabilité financière. nnLe Bitcoin, monnaie virtuelle hautement volatilenEn janvier 2014, Jean-Pierre Landau a notamment signé dans le Financial Times une tribune qui mettait déjà en garde contre la folie du bitcoin, qualifiée de « tulipe du 21ème siècle » en référence à l’engouement pour le négoce des tulipes qui a saisi au milieu du 16ème s. les Pays-Bas ( alors Provinces-Unies ) générant une bulle spéculative autour du prix de ces fleurs. nnLe cours du Bitcoin, hautement volatile, a culminé à seize 500 euros ( près de 19 400 dollars ) le 17 décembre dernier et il tourne aujourd’hui autour de 10 000 € contre à peu près 1 100 € début avril 2017. Le neuf janvier dernier, l’Autorité des marchés financiers a réagi sur Twitter sur les risques associés au bitcoin après les propos d’une vedette de la télé-réalité vantant les financements en bitcoin, en remplacement d’un site permettant d’en négocier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *