BitPay prend en charge plus de 100 organisations à but non lucratif traitant des dons de 37 millions de dollars depuis 2017 – Paiement BitPay

BitPay prend en charge plus de 100 organisations à but non lucratif traitant des dons de 37 millions de dollars depuis 2017

 – Paiement BitPay

BitPay, le plus grand fournisseur mondial de paiements en blockchain, partage aujourd'hui la société a traité plus de 37 millions de dollars de dons en crypto-devises depuis 2017. La Fondation Tony Hawk devient la dernière grande organisation caritative à ouvrir ses efforts en matière de don pour bloquer les efforts de paiement, rejoignant d'autres organisations notables telles que la Croix-Rouge nationale américaine, la Fondation Electronic Frontier (EFF), Greenpeace, la Fondation San Francisco, Heifer International, le Projet Eau, Teach for America, le Fonds d’innovation United Way et la Fondation Wikimedia. « data-reactid = » 12 « > ATLANTA, 24 juin 2019 (GLOBE NEWSWIRE) – BitPay, le plus grand fournisseur mondial de paiements en blockchain, a annoncé aujourd'hui que la société avait traité plus de 37 millions de dollars en dons libellés en crypto-monnaie depuis 2017. La Fondation Tony Hawk devient la dernière organisation caritative majeure à ouvrir ses efforts de don pour bloquer les efforts de paiement, rejoignant d'autres organisations notables telles que l'American National Croix-Rouge, l'Electronic Frontier Foundation (EFF), Greenpeace, la San Francisco Foundation, Heifer International, The Water Project, Teach for America, le Fonds d'innovation Centraide et la Wikimedia Foundation.

La Fondation Tony Hawk, qui soutient et responsabilise les jeunes des communautés à faible revenu, accepte maintenant Dons Bitcoin via BitPay pour les efforts de la Fondation aux États-Unis et à l’étranger. & nbsp; Bitcoin ouvre une autre voie pour les dons au niveau mondial, en particulier lorsque les systèmes bancaires traditionnels ne sont pas possibles, tout en réduisant les frais élevés, en augmentant la transparence et en améliorant l'efficacité des paiements.

«THF est reconnue depuis longtemps pour notre approche novatrice de la construction de communautés et nous sommes ravis de proposer cette nouvelle façon de soutenir notre travail», a déclaré Miki Vuckovich, directrice générale de la Fondation Tony Hawk. « Data-reactid = » 13 « >La Fondation Tony Hawk, qui soutient et responsabilise les jeunes des communautés à faible revenu, accepte maintenant Dons Bitcoin via BitPay pour les efforts de la Fondation aux États-Unis et à l’étranger. Bitcoin ouvre une autre voie aux dons mondiaux, en particulier lorsque les systèmes bancaires traditionnels ne sont pas possibles, tout en réduisant les frais élevés, en augmentant la transparence et en améliorant l'efficacité des paiements.

«THF est reconnue depuis longtemps pour notre approche novatrice de la construction de communautés et nous sommes ravis de proposer cette nouvelle façon formidable de soutenir notre travail», a déclaré Miki Vuckovich, directrice générale de la Fondation Tony Hawk.

En acceptant les dons Bitcoin via BitPay, la Fondation Tony Hawk et d'autres organisations caritatives peuvent élargir sa base de donateurs tout en étant protégés de la volatilité des prix pouvant survenir avec les transactions Bitcoin. Le client fait le don en Bitcoin ou en Bitcoin et BitPay vérifie les fonds et accepte le Bitcoin ou le Bitcoin en espèces au nom de l'organisation. L'organisation a la possibilité de prendre Bitcoin, Bitcoin Cash ou monnaie fiduciaire ou une scission. Si l’organisation choisit de prendre 100% de la monnaie fiduciaire, les dollars sont déposés dans son compte bancaire le jour ouvrable suivant, moins une commission de 1% facturée par BitPay pour l’ensemble du processus. Ces frais sont nettement inférieurs à ceux des cartes de crédit, ce qui permet aux organisations de conserver un pourcentage plus élevé de leurs dons. L'organisation est également protégée de toute volatilité des prix Bitcoin.

De plus, les dons BitPay sont traités comme des contributions en espèces, ce qui signifie que les donateurs recevront des accusés de réception aux fins de l'impôt. Grâce à BitPay, les dons peuvent être effectués à partir de n’importe quel ordinateur ou appareil mobile, et les factures peuvent être générées par une facture électronique, ce qui rend le processus complet sûr, sécurisé et transparent pour les donateurs et la Fondation.

« Bitcoin et Bitcoin Cash offrent une option de paiement économique par rapport aux options bancaires traditionnelles dans lesquelles plus d'argent va à la charité plutôt que de payer des frais », a déclaré Sonny Singh, directeur commercial de BitPay. «Alors que les paiements en blockchain continuent à se généraliser, nous constatons une augmentation des dons de la communauté cryptographique. »

Annuaire des marchands BitPay« data-reactid = » 17 « > Pour faire un don ou acheter auprès d’un des organismes de bienfaisance et marchands de BitPay, visitez le Annuaire des marchands BitPay.

www.tonyhawkfoundation.org« data-reactid = » 18 « >À propos de la Fondation Tony Hawk
Organisation caritative à but non lucratif, la Fondation Tony Hawk a été créée en 2002 par son homonyme, le skateur professionnel Tony Hawk. THF promeut et dispense des formations de plaidoyer et des fonds pour des skateparks publics de grande qualité dans des régions à faibles revenus qui favorisent des modes de vie actifs et sains, ainsi que pour des programmes internationaux qui enrichissent la vie des jeunes grâce au skateboard. Au niveau national, les programmes de subventions de skatepark de la Fondation ont octroyé plus de 9 millions de dollars à 623 communautés dans les 50 États. Le programme international de la Fondation a fourni un appui technique à des projets de skatepark sur tous les continents et a alloué 150 000 dollars à des programmes éducatifs en Afghanistan, au Cambodge et en Afrique du Sud. Pour plus d’informations, visitez le site Web de la Fondation à www.tonyhawkfoundation.org.

https://bitpay.com« data-reactid = » 19 « >À propos de BitPay
Fondé en 2011, BitPay est le pionnier et la société la plus expérimentée en matière de paiement Bitcoin et Blockchain. Sa gamme de produits permet aux entreprises d'envoyer et de recevoir des paiements transfrontaliers, tout en permettant également aux consommateurs de gérer des actifs numériques avec le portefeuille BitPay et de convertir des actifs numériques en dollars avec la carte Visa® prépayée BitPay. La société a des bureaux en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique du Sud. Elle a réuni plus de 70 millions de dollars d'investisseurs de premier plan, notamment Founders Fund, Index Ventures et Aquiline Technology Growth. Pour plus d'informations, visitez https://bitpay.com

La carte prépayée BitPay Visa® est émise par Metropolitan Commercial Bank, membre FDIC, conformément à une licence de Visa, USA Inc. «Metropolitan» et «Metropolitan Commercial Bank» sont des marques déposées de Metropolitan Commercial Bank © 2014. L'utilisation de la carte est sous réserve des conditions générales de la convention de titulaire de carte applicable et du barème des frais, le cas échéant.

jan@bitpay.com
407-331-4699 « data-reactid = » 25 « >Contact
Jan Jahosky
jan@bitpay.com
407-331-4699

Une révolution a vu le jour dans le système économique mondial et cette révolution porte le nom de crypto monnaie. Contestées aux départs, il n’a fallu que quelques années pour que les cryptos commencent par s’imposer et adoptées dans plusieurs opérations financières. La première d’entre elles à avoir convaincu le cherche, le Bitcoin. nBitcoin, définition et bases d’utilisationnLe Bitcoin aussi abrégé BTC est une monnaie cryptographique ou plus simplement une cryptomonnaie. Il s’agit de manière plus explicite d’un système de paiement pair-à-pair créé par un individu ou un groupe de personnes. La crypto à sa fabrication a souffert de quelques contestations à l’instar de la G20 qui la considère comme une « crypto-actif » ne pouvant jouer le rôle d’une monnaie. Toutefois, le Bitcoin est accepté aujourd’hui par de nombreux usagers ainsi que plusieurs systèmes économiques dans le monde. Il n’est pas réellement nécessaire de appréhender tous les détails techniques avant de commencer avec le Bitcoin. Dès que vous avez un portefeuille Bitcoin installé sur votre téléphone portable ou ordinateur, vous bénéficiez d’une adresse Bitcoin pour les opérations. Il n’y a plus qu’à communiquer cette adresse à toute personne susceptible procéder à des opérations avec vous.

Le Bitcoin intrigue, inquiète et fascine, et depuis quelque temps tous les réseaux généralistes s’y intéressent. J’ai décidé de faire le point sur cette idee : qu’est ce que les Bitcoins ? Comment ça fonctionne ? Quel sont ses atouts et ses inconvénient. Bitcoin, c’est quoi ? Bitcoin est un système de paiement peer-to-peer. C’est une monnaie virtuelle ne dépendant d’aucune banque centrale et qui permet anonymement de solutionner des achats en ligne sans taxe et sans intermédiaire. Il est possible d’échanger ses Bitcoins contre d’autres monnaies ce qui en fait une véritable devise monétaire sujet à la spéculation. Stocké dans un portefeuille web ( un simple software ), les opérations sont chiffrées : on ne sait pas qui envoie et qui reçoit l’argent ce qui, pour certains, favoriseraient les établissements illicites. D’ailleurs, tout le monde a commencé à parler de Bitcoin lors de la serrure du site Silk Road, un supermarché de la drogue dans le darknet. Pourtant, Bitcoin n’est pas un concept concevoir par des mafieux. Il s’agit d’une aptitude à l’échelle mondiale… Comment ça marche les btcs ? Bitcoin fonctionne avec un logiciel et un protocole qui permet aux utilisateurs d’émettre des bctoins et de assurer les transactions de façon collective et automatique. Le bon fonctionnement des partenariats est garanti par une organisation générale que tout le monde peut examiner, car tout y est public : les conventions de base, les algorithmes cryptographiques utilisés, les programmes les rendant compétents, les données des comptes et les débats des programmeurs. Bitcoin se base sur une base de données distribuée : la chaîne de bloc. elle est à voir comme un très très gros livre de comptes qui a toutes les opérations faites. Cette base de caractéristique est répliquée sur tous les personnes des Bitcoins. La blockchain étant accessible à tous, tout le monde peux voir les opérations. Voici un site web pour lire la blockchain et voir des infos détaillées sur toutes les opérations Bitcoin et les blocs. La monnaie est générée automatiquement par le «minage». Les «mineurs» effectuent des analyses pour le réseau afin de confirmer des transactions. Comme rétribution pour leurs services, ils collectent des pourcentages de Bitcoin pour tout mouvement validé. explicative sur de quelle façon bien utiliser Bitcoin ? Pas de panique, l’utilisation des btcs est simple. Il est envisageable de commencer avec Bitcoin sans appréhender les précisions techniques. Il suffit d’observer ces quelques phases : dans un premier temps, téléchargez et installez un wallet digital sur votre station de travail. Le portefeuille est un logiciel qui vous permet d’envoyer et recevoir des bctoins. il y a de nombreuses logiciels wallet digital, selon la façon dont vous souhaitez utiliser Bitcoin. Ils peuvent être mis en place sous windows, linux, android, Mac…mais aussi en ligne sur un hébergement web ( attention au piratage ! )

Une tâche sur les crypto-monnaies vient d’être confiée au Jean-Pierre Landau, ancien sous-gouverneur de la Banque de France, par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances Bruno Lemaire. Ce dernier l’a annoncé hier, lors de ses vœux à la presse, en précisant que cette mission sera chargée de lui proposer des orientations sur le tweaking de la réglementation pour mieux en maîtriser le développement. L’objectif est aussi de pouvoir empêcher que ces cryptomonnaies – dont le bitcoin est la manifestation la plus incontournable – soient utilisées à des fins d’évasion fiscale, de blanchiment ou de financement d’activités criminelles ou de terrorisme, a ajouté Bruno Lemaire. « nous souhaitons une économie cdi : nous refusons les risques de spéculation et les envisageables détournements financiers liés au bitcoin », a-t-il souligné dans son discours en ajoutant qu’il avait demandé que la présidence argentine du G20 se saisisse de cette question. nnLa biographie de Jean-Pierre Landau communiquée par le ministère de l’Economie et des Finances rappelle que ce diplômé de HEC et de Sciences Po est aussi passé par l’Ecole nationale d’administration ( ENA ). Il fut administrateur pour la France au FMI et à la Banque mondiale à Washington, de 1989 à 1993, et directeur général de l’Association française des établissements bancaires en 1999. De 2006 à 2011, sous-gouverneur de la Banque de France, il a été personnage du conseil d’administration de la Banque des règlements internationaux et personnage du Forum de stabilité financière. nnLe Bitcoin, monnaie virtuelle hautement volatilenEn janvier 2014, Jean-Pierre Landau a notamment signé dans le Financial Times une tribune qui mettait déjà en garde contre la folie du btc, qualifiée de « tulipe du 21ème s. » en référence à l’engouement pour le négoce des tulipes qui a saisi au milieu du 16ème s. les Pays-Bas ( alors Provinces-Unies ) générant une bulle spéculative autour du prix de ces . nnLe cours du Bitcoin, hautement volatile, a culminé à seize 500 euros ( près de 19 400 dollars ) le 17 décembre dernier et il tourne aujourd’hui autour de dix-mille euros contre à peu près 1 100 € début avril 2017. Le neuf janvier dernier, l’Autorité des marchés financiers a réagi sur Twitter sur les risques associés au bitcoin après les propos d’une star de la télé-réalité vantant les financements en bitcoin, au profit d’un site permettant d’en discuter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *